Affordable Access

Download Read

La violence des jeunes en Suisse: résultats d'un sondage national

Authors

Abstract

N o1 8 _ J a N v i e r – F é v r i e r 2 0 0 9 N o1 8 _ J a N v i e r – F é v r i e r 2 0 0 9 7 a c t u a L i t é s o c i a L e | S U I S S E Texte: Sonia Lucia, collaboratrice scientifique, Patrice Villettaz, maître d’enseignement et de recherche, Marcelo Aebi, professeur. Institut de criminologie et de droit pénal, Lausanne La violence des jeunes est un thème très médiatisé qui suscite chez les adultes de nombreuses craintes souvent peu fon- dées. Un sondage national auprès des jeunes est donc un moyen efficace de dresser un tableau à la fois plus réaliste de cette délinquance et épuré de faits divers extraordinaires rapportés par les médias. De plus, un tel sondage permet de mieux cerner les facteurs de risque personnels et situationnels aggravants en vue d’élabo- rer des actions de prévention. Le but de ce document est d’apporter un éclairage sur la délinquance réelle des jeunes et de dégager un certain nombre de pistes pour une meilleure prévention. Les résultats présentés sont tirés d’un son- dage national effectué en 2006 auprès de plus de 3000 jeunes de 7e, 8e et 9e années – garçons et filles âgés de 13 à 16 ans – (Killias, Aebi, Lucia, Herrmann et Dilitz, à paraître en 2009). Les données récoltées portent à la fois sur les caractéristiques démographiques, familiales et scolaires de l’élève et sur ses comportements dé- viants. Quelques chiffres en bref Si le vol à l’étalage, les bagarres en groupe, le vandalisme ou le piratage informatique sont de toute évidence les délits les plus fréquemment commis par les jeunes (plus de 5% des interrogés ont commis un tel acte au cours des 12 derniers mois), les délits plus graves – délits contre la pro- priété2, vente de drogues douces ou dures et délits violents3 – sont en revanche net- tement moins fréquents (moins de 5% des interrogés). Comment expliquer les comporte- ments déviants chez les jeunes? Si l’on parle de délinquance, il faut garder à l’esprit qu’il existe un éventail de com- portements

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.