Affordable Access

Publisher Website

Évolution du champ visuel après trabéculectomie dans le glaucome primitif à angle ouvert : résultats préliminaires

Authors
Journal
Journal Français d Ophtalmologie
0181-5512
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
32
Issue
7
Identifiers
DOI: 10.1016/j.jfo.2009.04.021
Keywords
  • Trabéculectomie
  • Champ Visuel
  • Glaucome
  • Trabeculectomy
  • Visual Field
  • Glaucoma
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Introduction Le but de notre étude est d’évaluer l’évolution du champ visuel après trabéculectomie et les facteurs pouvant l’influencer chez des patients atteints de glaucome primitif à angle ouvert (GPAO). Matériel et méthodes Nous avons réalisé une étude prospective à la clinique ophtalmologique de l’hôpital A. Le Dantec de Dakar, portant sur 15 patients (17 yeux) atteints de GPAO, dotés d’un relevé du champ visuel effectué avec le périmètre automatique Frequency Doubling Technology (FDT) et devant recevoir une trabéculectomie. L’examen du champ visuel était repris en postopératoire. Aucun des patients ne devait associer une pathologie pouvant altérer le champ. Pour chaque sujet, nous avons relevé l’âge, le sexe, l’œil atteint, les pressions intra-oculaires (PIO) pré et postopératoires, le Cup-Disk (C/D), le traitement préopératoire, les seuils de sensibilité sur les relevés périmétriques pré- et postopératoires, le degré d’atteinte, le temps écoulé entre l’intervention et l’examen du champ visuel. Ces facteurs ont été corrélés par le test d’indépendance du khi-deux afin de déterminer ceux qui pouvaient influencer une variation de seuil. Résultats Notre échantillon comptait 70,6 % d’hommes et l’âge moyen des patients était de 45 ans. La PIO préopératoire était en moyenne de 25,7 mmHg. 29,4 % avaient un C/D supérieur à 7/10 e. Le relevé du champ visuel objectivait 58,8 % d’atteinte sévère. 70,6 % avaient eu des bêta-bloquants seuls. Lors de la trabéculectomie, la péritomie était à charnière limbique dans 88,2 % des cas. Aucune complication chirurgicale n’a été notée. En postopératoire, la PIO moyenne était de 14 mm Hg. Elle était réduite en moyenne de 42,8 %. Avant l’intervention, 94,1 % des cas avaient une atteinte du quadrant temporal inférieur. Dans 94,1 % des cas, la vision centrale était préservée. Après l’intervention, l’évolution était jugée bonne dans 18 % des cas, stable dans 41 % et mauvaise dans 41 %. Parmi les facteurs étudiés, l’âge et le recul catégorisé avaient une influence statistiquement significative sur le champ visuel après la trabéculectomie. Conclusion Plus qu’un choix, la trabéculectomie s’impose dans nos régions comme un moyen thérapeutique du GPAO, en raison de la mauvaise observance du traitement médical et de la sévérité de l’atteinte au moment du diagnostic. Les résultats de notre étude, avec une amélioration ou une stabilisation du champ visuel chez 59 % des patients, nous conforte dans cette démarche thérapeutique, malgré le biais représenté par la petite taille de l’échantillon.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.