Affordable Access

Reduction of anthropogenic volatile and semi-volatile organic compounds by nanomaterials and photolysis

Authors
Publisher
McGill University
Publication Date
Keywords
  • Chemistry - Analytical

Abstract

Les composés volatiles et semi-volatiles organiques de sources anthropogéniques sont des polluants atmosphériques participant à la formation d'ozone troposphérique. Nous avons associé l'adsorption et la photolyse par rayons ultraviolets, pour enlever et détruire ces composés. Nous avons synthétisé des nanoparticules de magnétite, un matériel abondant dans la nature, afin d'éviter la création d'un autre problème de pollution comme il est parvenu avec l'utilisation des fluorocarbure chlorés. L'efficacité d'enlèvement par adsorption atteint un maximum de 98 % pour les composés aromatiques et un maximum de 30% pour les alcanes légers. Les particules ont été regénérées, caractérisées (MET, XRD, BET), et réutilisées; aucune baisse en efficacité d'enlèvement n'est notée. Les expériences de photolyse atteignent une réduction maximale de 30% pour les composés aromatiques et de 20% pour les alcanes légers. Sous nos conditions expérimentales, aucune amélioration n'est notée par l'association des deux processus (adsorption et photolyse). La réduction par adsorption est attribuée aux forces d'attraction London pour les alcanes et aux propriétés acides et basiques pour les aromatiques. La réduction par photolyse s'explique par la formation de radicaux réactifs.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.