Affordable Access

Publisher Website

L'organisation du service des vivres aux armées de 1550 à 1650.

Authors
Journal
Bibliothèque de l école des chartes
0373-6237
Publisher
PERSEE Program
Publication Date
Volume
141
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.3406/bec.1983.450304
Disciplines
  • Economics

Abstract

C'est au XVIe siècle que se fixent les modalités de la fourniture des vivres aux armées et dans les places. Vers 1550, les responsables en sont les commissaires généraux des vivres. Hommes de robe et de finance puis officiers spécialisés, ainsi que leurs collègues les contrôleurs généraux et les gardes généraux des vivres, ils dirigent une branche de l'administration militaire de plus en plus complexe. Les denrées de base (pain et vin) sont levées sur les populations, ou bien fournies par des traitants dotés de privilèges, les munitionnaires. A la fin du XVIe siècle, la distribution aux troupes s'effectue plus régulièrement, moyennant une retenue sur la solde, des équipages spéciaux sont organisés et la confection du pain est normalisée. L'accroissement considérable des effectifs à partir de 1630 et la vénalité des offices ruinent le système hérité des Valois : en 1660, les intendants des provinces et des armées et les munitionnaires ont supplanté les officiers des vivres, dont la fourniture est toutefois plus mise en cause.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments