Affordable Access

Publisher Website

Réception et appropriation du théâtre québécois en Alberta

Authors
Publisher
Société d'histoire du théâtre du Québec
Publication Date
Identifiers
DOI: 10.7202/041067ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Réception et appropriation du théâtre québécois en Alberta Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Vivien Bosley L'Annuaire théâtral : revue québécoise d’études théâtrales, n° 5-6, 1988-1989, p. 141-151. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/041067ar DOI: 10.7202/041067ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 12:35 « Réception et appropriation du théâtre québécois en Alberta » Vivien Bosley Réception et appropriation du théâtre québécois en Alberta Rapprocher le Québec et l'Alberta dans une discussion culturelle — ou autre, jusqu'au moment des dernières élections — n'est pas chose de tous les jours. Il y a pourtant un précédent dans le numéro du Canadian Theatre Review de l'été 1988. Dans une interview avec Denis Salter, Marie-France Bruyère du Théâtre Petit à Petit mentionne l'Alberta dans sa conversation. Ce n'est pas un moment flatteur pour l'Alberta. Dans son image, nous voyons une société en retard de dix ans sur le Québec en matière théâtrale, une société où les hommes pleurent en regardant Life After Hockey de Ken Brown et où le peuple a des sensibilités différentes de celles du Québec. Elle reconnaît, pourtant, qu'il y a probablement une certaine réciprocité de situation q

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.