Affordable Access

Publisher Website

Impact de la réutilisation des eaux usées épurées en irrigation : analyse ionique des lixiviats

Authors
Journal
Revue des sciences de l eau
0992-7158
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
25
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/1008536ar
Keywords
  • Réutilisation Des Eaux Usées
  • Irrigation
  • Golf
  • Salinité
  • Analyse Ionique
  • Wastewater Reuse
  • Salinity
  • Ionic Analysis
Disciplines
  • Chemistry

Abstract

Au Maroc, pays du pourtour méditerranéen, les ressources en eau sont limitées et inégalement réparties dans l’espace et dans le temps. Agadir, ville du sud du Maroc, fait partie de la région du Souss connue pour ses activités d’agriculture et de pêche. La région est connue par un climat semi-aride et un grand déficit hydrique.Afin de préserver la qualité des masses d’eau et pour diminuer les prélèvements dans le milieu naturel, il convient de chercher des approvisionnements alternatifs. La réutilisation des eaux usées épurées semble être une bonne alternative, notamment en irrigation.Le potentiel actuel des eaux usées traitées par la station d’épuration (STEP) M’Zar du Grand Agadir-Maroc, susceptibles d’être utilisées sans restriction pour l’irrigation (catégorie A suivant les normes de l’OMS : Organisation Mondiale de la Santé), est de 10 000 m3•jr-1. Cette capacité de production permettra de combler entièrement les besoins en eau d’irrigation des espaces verts du Grand Agadir. Cette étude concerne l’évaluation des effets de la réutilisation des eaux usées épurées (EUE) en comparaison avec les eaux de la nappe pour l’irrigation des golfs. Elle présente la planification, le protocole et les résultats du suivi des analyses physicochimiques des lixiviats qui sont menés pour évaluer les effets de la réutilisation des eaux usées épurées, pour l’irrigation des golfs pendant les 60 premiers jours d’irrigation. Les analyses ioniques des lixiviats permettent de conclure que, malgré la grande valeur fertilisante des EUE, une légère salinité a été remarquée, laquelle est accentuée par l’entraînement des sels solubles du sol vers la nappe phréatique lors de l’irrigation par les EUE.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.