Affordable Access

Sur l'existence d'un modèle-type d'encroûtement des sols arides et semi-arides en Algérie : Etude comparative entre la Tafna(Algérie nord-occidentale), les Hauts Plateaux sétifiens et le bassin hodéen (Algérie nord-orientale)

Authors
Publisher
Ecole Supérieure Polytechnique
Publication Date

Abstract

L'importance des travaux de recherche consacrés aux croûtes et aux encroûtements gypso-calcaires à travers les pays du Maghreb pousse à réfléchir sur la possibilité de proposition d'un modèle-type des phénomènes encroûtants dans les milieux arides et semi-arides de cette partie de l'Afrique du nord. Pour arriver à élaborer ce modèle, ou du moins pour essayer de vérifier s'il est possible de le faire, nous allons essayer d'établir, dans ce travail, une analyse comparative d'une série de travaux de recherche consacrés aux phénomènes encroûtants de l'Algérie aride et semi-aride. Les exemples sélectionnés dans ce cadre sont ceux de la Tafna et des Traras (Algérie nord-occidentale), de la zone de Guellal (Hauts Plateaux sétifiens) et des croûtes gypso-calcaires de la région de Magra (Hodna). Les changements et les variations de faciès d'encroûtement à travers ces régions trouvent leurs origines dans une série d'explications liées soit aux conditions générales des milieux arides et semi-arides (climat, substratum et données phyto-pédologiques), soit à des situations spécifiques, liées aux conditions locales (microclimats et micro-environnements) L'analyse des exemples sélectionnés, réalisés sur la base d'un examen approfondi de coupes précises, levées directement sur le terrain, permet de suivre et de comprendre les origines de ces différences et de suivre l'évolution des phénomènes encroûtants et de la mise en place des croûtes calcaires et gypso-calcaires à travers ces régions tello-atlasiques à la fois arides et semi-arides. Journal des Sciences Pour l'Ingénieur Vol. 6, 2006: 65-80

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.