Affordable Access

Publisher Website

The effect of environmental temperature on metabolic rate and partitioning of energy intake in breeding boars

Authors
Journal
Livestock Production Science
0301-6226
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
23
Identifiers
DOI: 10.1016/0301-6226(89)90081-x
Disciplines
  • Biology

Abstract

Résumé Une expérience a été réalisée afin d'étudier les effets de la température ambiante sur la production de chaleur et la répartition de l'énergie ingérée chez le verrat reproducteur. Dans deux essais, 4 verrats Yorkshire (âgés de 10–13 mois et pesent 224 kg) sont logés dans des cages à bilan placées dans une chambre respiratoire de type circuit ouvert. Chaque animal reçoit 480 kJ d'énergie métabolisable (EM) par kg de poids vif (W 0,75 jour −1. Le sperme est collecté deux fois par semaine. Au cours des deux essais, la température est diminuée successivement de 24°C à 20, 16, 12 et 10°C, chaque température étant maintenue pendant 3,5 jours. Aprés 7 jours passés à 10°C, la température est augmentée dans l'ordre inverse èa 12, 16, 20 et 24 °C (chacune pendant 3,5 jours). La production de chaleur est mesurée au cours de chaque période de 3,5 jours et la collecte des excréta est hebdomadaire. L'estimation de la température critique inférieure, la production d'extra-chaleur pour la thermorégulation et la production de chaleur à l'entretien sont respectivement de 20°C, 16 kJ −1 W 0,75 jour −1 °C −1 et 382 kJ −1 kg −1 W 0,75 jour −1. Les résultats des deux essais sont comparables. La digestibilité de l'énergie, des protéines et de la matière sèche et le rapport énergie métabolisable/énergie ingérée ne sont pas affectés par la température ambiante. Audessus de la température critique, le bilan énergétique et la rétention de protéines et de lipides sont respectivement de 70 kJ −1 kg −1 W 0,75 jour −1, 103 g animal −1 jour −1 et 41 g animal −1 jour −1. En-dessous de la température critique, les gains de protéines et de lipides diminuent d'environ 10 et 20 g animal −1 jour −1 °C −1. A 10°C, les verrats perdent 156 g de lipides jour −1, alors qu'au-dessus de 20°C, ils en gagnent 41 g jour −1 avec le même niveau d'alimentation.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.