Affordable Access

Interspecific rDNA restriction fragment length polymorphism in Globodera species, parasites of Solanaceous plants

Authors
Publication Date
Keywords
  • Nematode Phytoparasite
  • Espece
  • Phylogenie
  • Variabilite Genetique
  • Polymorphisme
  • Rflp.Restriction Fragment Length Polymorphism

Abstract

Le statut d'espèce au sein des #Globodera$ parasites des Solanacées est encore mal défini dû au faible polymorphisme morphologique détectable. Deux oligomères de 21 bases sont utilisés comme amorces pour amplifier la région non codante des ADN ribosomiques : "Internal Transcribed Spacers" (ITS) par réaction de polymérisation en chaîne (PCR). Le produit d'amplification obtenu mesure 1,2 Kb dans chacune des 26 populations étudiées. Trente-et-un enzymes de restriction sont testés sur les ITS pour la longueur des fragments de restriction; douze ont révélé du polymorphisme. Ces RFLP sont analysés, les distances génétiques sont calculées et un dendrogramme comportant quatre groupes est produit. Le polymorphisme intraspécifique est pratiquement inexistant; cependant le polymorphisme interspécifique apparaît clairement et permet une différenciation aisée des espèces. Les quatre groupes révélés correspondent aux groupes #G. tabacum$ sensu lato, #G. rostochiensis$, #G. pallida$ et #G. "mexicana"$. Ces résultats confèrent un statut d'espèce à #G. "mexicana"$ dont l'identité génétique est peu précise. Ces résultats sont comparés à ceux des hybridations et aux résultats d'électrophorèse bidimensionnelle obtenus. Le séquençage des ITS a été réalisé pour rechercher un éventuel polymorphisme intraspécifique. La comparaison des séquences des ITS de trois populations de #G. rostochiensis$ et de cinq #Heterodera$ est réalisée puis comparée à la séquence publiée de #Caenorhabditis elegans$. (Résumé d'auteur)

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.