Affordable Access

Le mythe d'Hercule à la Renaissance française et la rhétorique - une interprétation sur 'l'éloquence royale' -

Authors
Publisher
한국프랑스학회
Publication Date
Keywords
  • 신화
  • Le Mythe
  • 수사학
  • Rhétorique
  • 골족의 헤라클레스
  • L'Hercule Gaulois
  • 국왕의 웅변
  • L'éloquence Royale
  • 롱사르
  • Ronsard
  • 뒤 벨레
  • Du Bellay
  • 르네상스 궁정축제
  • La Fête De Cour à La Renaissance
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Dans la fête de 1549, le roi Henri II s'est montré comme l'Hercule qui tire les peuples après lui par leurs oreilles avec une chaîne d'or attachée à sa langue. Ce mythe de l'Hercule gaulois, introduit jadis par Lucien, est développé par les humanistes dans le but de manifester non seulement les valeurs de la langue française, mais aussi le pouvoir sublime du roi dont le gouvernement du royaume se fonde sur le pouvoir de la parole. Il suggère l'apparition d'un roi éloquent qui dissipe la violence employée par la puissance tyrannique. L'Hercule gaulois est en effet le modèle du bon roi prudent qui distingue la vertu de la vice. Sa prudence empêche le retour du chaos comme le rappelle le poème Le Satyre où cet homme mythique incarne la force, mais aussi l'amoureux écoutant à la requête verbale prononcée par son amante. Son amour, signe de la libéralité, permet la nouvelle venue du printemps, saison de l'ordre. De plus, le pouvoir de son discours, miroir de ces vertus morales, se caractérise par la douce voix, supérieure à la force militaire. Représentée par l'Hercule prudent et amoureux, l'éloquence royale devient l'unique moyen du bon roi qui désire persuader le coeur des hommes en les amenant sans violence à la paix. L'Hercule gaulois, symbole de la vertu morale indispensable à rétablir par le pouvoir du Discours l'ordre et la justice du royaume, il sert ainsi à assurer la vision du Prince de la Renaissance.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.