Affordable Access

Côte à skjärs en roche dénudée, à gélifracts de-ci de-là, contre l'embouchure de la Grande Rivière, baie de James, Jamésie

Keywords
  • Québec (Province)
  • Jamésie
  • Paysage Naturel

Abstract

Au sud comme au nord de l'embouchure de la Grande Rivière jusqu'à la pointe de Louis XIV avant la mer d'Hudson, la côte à skjärs tout en péninsules et anses, tout en îlots et écueils, résulte de la faible érosion différentielle du lit de la nappe glaciaire, soit une vaste plate-forme de roche cristalline et cristallophyllienne qui demeure toujours faiblement ondulée. Son découpage a permis ensuite à la mer d'occuper les vallons devenus des anses, de transformer les dorsales en péninsules, en îles : il en est résulté une côte indentée, débarrassée de sa maigre couverture de matériel morainique, non si elle était trop épaisse. Depuis, la gélifraction débite en blocs anguleux la roche mise à nu par l'érosion littorale, fournissant autant de débris glaciels à la banquise. Rédigé par Camille Laverdière.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.