Affordable Access

18 ans de jeune cinéma I : Avant la révolution

Authors
Publisher
La revue Séquences Inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

18 ans de jeune cinéma I : avant la révolution Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Jean Collet Séquences : la revue de cinéma, n° 54, 1968, p. 57-61. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/51646ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 05:48 « 18 ans de jeune cinéma I : avant la révolution » 18 ans de jeune cinéma Adieu Philippine, de Jacques Rozier 1- Avant la révolution Jean Collet "Je pense qu'il est du devoir de tout artiste de critiquer sa civilisation" Orson Welles Un jeune Français qui avait la malencontreuse idée de "faire du cinéma" dans les années 50 était à peu près sûr de ce qui l'attendait : deux années à l'I.D.H.E.C. (si son papa pouvait lui offrir des études à Paris). Des années, trois, quatte, OCTOBRE 1968 57 cinq, dix peut-être, d'assistanat. La routine du métier. De quoi tuer définitivement toute volonté d'ex- pression personnelle. Quelquefois, avec un peu de chance, la télévi- sion. Mais là encore, le moule à laminer les idées. Restait alors une seule solution. Bien peu l'ont compris. Abandon- ner le terrain où la lutte était per- due d'avance. Au lieu de chercher à tout prix à faire du cinéma, tout de suite, n'importe comment, enga- ger le com

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.