Affordable Access

Le cinéma qui court...

Publisher
La revue Séquences Inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Le cinéma qui court... Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu [s.a.] Séquences : la revue de cinéma, n° 53, 1968, p. 68-69. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/51661ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 05:48 « Le cinéma qui court... » LE CINÉMA QUI COURT. À signaler parmi les films récents : BEDAZZLED est une modernisation de la légende de Faust dans le style d'une revue satirique. Deux jeunes comédiens anglais, Peter Cook et Dudley Moore, s'y révèlent en partageant un dialogue pé- tillant et caustique qu'ils ont eu soin d'écrire eux-mêmes. Stanley Donen di- rige leurs joyeux ébats avec son aisance habituelle. Bedazzled LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT a pour ambition d'acclimater la comédie musi- cale américaine au sol français. Cela déborde de gaieté et de gentillesse et se présente dans des teintes de cou- leur d'une jolie fraîcheur. Jacques Demy et Michel Legrand s'y complètent comme pour Les Parapluies de Cherbourg. Les soeurs Dorléac, Françoise et Catherine (Deneuve) forment une paire de ju- melles spirituelles et enjouées. ELVIRA MADIGAN est une histoire d'a- mour romantique, d'un amour ilégitime et désespéré qui s'achève dans la mort. La valeur du fi lm vien

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

More articles like this..