Affordable Access

Sur l'enroulement des fils sur un cylindre et les ressorts à boudin

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Education
  • Mathematics

Abstract

Sur l'enroulement des fils sur un cylindre et les ressorts à boudin ANNALES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE TOULOUSE H. BOUASSE BERTHIER Sur l’enroulement des fils sur un cylindre et les ressorts à boudin Annales de la faculté des sciences de Toulouse 2e série, tome 8 (1906), p. 261-287. <http://www.numdam.org/item?id=AFST_1906_2_8__261_0> © Université Paul Sabatier, 1906, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de la faculté des sciences de Toulouse » (http://picard.ups-tlse.fr/∼annales/), implique l’accord avec les conditions générales d’utili- sation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression sys- tématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fi- chier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ SUR L’ENROULEMENT DES FILS SUR UN CYLINDRE ET LES RESSORTS A BOUDIN, PAR MM. H. BOUASSE ET BERTHIER. 1. La théorie classique de l’élasticité parfaite repose sur deux hypothèses fon- damentales : proportionnalité entre la force et la déformation, indépendance des effets des forces et de leur superposition. Des expériences poursuivies par l’un de nous pendant de longues années, ont prouvé que les phénomènes parfaitement élastiques sont si étroitement liés à d’autres phénomènes, que c’est par une sorte de présomption qu’on en admet l’existence; autant dire (sauf peut-être pour les corps cristallisés) qu’il n’est jamais possible de les faire apparaître dans leur pureté. On ne pouvait pas se dispenser de chercher quels enseignements fournirait l’étude des ressorts à boudin sur la seconde hypothèse. La théorie de ces ressorts s’appuie en effet sur des postulats très simples, qui reviennent eux-mêmes à siip- poser que tordre tcn cylindre ne modifie en rien les phénomènes de traction ou de flexion, et réciproquement. Nous avons donc soumis à l’expérience les résultat

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.