Affordable Access

«Alphabet 'chauvin' ou alphabet 'nationaliste'»

Authors
Publisher
Lausanne: Université de Lausanne
Publication Date
Disciplines
  • History
  • Linguistics
  • Political Science

Abstract

CAUSSAT Cahiers de l’ILSL, n° 17, 2004, pp. 261-275 Alphabet «chauvin» ou alphabet «nationaliste» ? Elena SIMONATO-KOKOCHKINA Université de Lausanne 0. Nous sommes en 1930, année du XVIe Congrès du Parti, où Staline intervient au sujet de la question nationale et de la culture nationale. Il parle de deux «déviations» [uklony] qui tendent, selon lui, à entraver la politique du parti dans la question nationale, à savoir le «chauvinisme de grande puissance» [velikoderžavnyj šovinizm] et le «nationalisme local» [mestnyj nacionálizm]. Sans nous interroger sur les causes et les conséquences globales de ce discours de Staline, nous allons voir plus particulièrement comment sa manière de penser la question nationale a influencé, dans les publications de l'époque, la façon de présenter le travail sur la latinisation et la création des alphabets1. Nous nous intéresserons également aux contraintes politi- ques qu'a subies le discours sur cette vaste activité, activité que l'on aurait pu penser purement linguistique2. En effet, si le linguiste N.F. Jakovlev (1892-1974)3, un des diri- geants du Comité du Nouvel Alphabet, disait que c'est l'opinion d'un spé- cialiste compétent qui est importante pour la création de tel ou de tel autre alphabet, souvent dans la pratique, ce n'étaient pas leurs opinions qui étaient prises en compte, mais eux-mêmes devaient louvoyer entre deux 1 Voici une périodisation approximative du travail réalisé dans le domaine de l’«édification linguistique» : 1) années 1920 : choix du système d'écriture (l'alphabet latin) ; 2) années 1920-1930 : création des alphabets àbase latine ; 3) Ie moitié des années 1930 : unification des alphabets ; 4) 2'moitié des années 1930 : passage à l'alphabet àbase russe. 2 Nous avons précédemment consacré un article au rapport entre le pouvoir politique et le travail sur les alphabets (Cf. Simonato-Kokochkina, 2003). 3 N.F. Jako

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.