Affordable Access

Publisher Website

Ni pour, ni contre les tests en bilan d'orientation, bien au contraire

Authors
Journal
Pratiques Psychologiques
1269-1763
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
11
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/j.prps.2005.07.004
Keywords
  • Conseil En Orientation
  • Théorie Du Conseil
  • Bilan
  • Restitution De Test
  • Guidance Counselling
  • Counselling Theory
  • Assessment
  • Tests Feedback
Disciplines
  • Psychology

Abstract

Résumé Pour une grande partie du public, une démarche de conseil en orientation se doit d'intégrer une séquence d'évaluation à partir de tests. Cette opinion peut-être due à la représentation professionnelle du conseiller assimilée aux problématiques d'orientation professionnelle des débuts du XX e siècle. Pourtant, les conseillers d'orientation–psychologues, privilégient massivement l'entretien dans leur activité de conseil, en se référant soit au courant rogérien, soit au courant éducatif et/ou développemental de Guinzberg, Super et de l'ADVP. Comment peuvent se rencontrer cette demande d'expertise et ces pratiques qui visent à l'émancipation du sujet ? Nous faisons le pari qu'il est possible d'accepter la demande d'expertise telle qu'elle, et de faire évoluer la position du consultant lors de la restitution des résultats de l'examen. La prise de conscience de ses représentations, au cours d'une relation dialogique, lui permettra de se sentir capable d'inférer une stratégie de prise de décision. Cette démarche sera présentée dans ses rapports avec les pratiques actuelles en orientation et illustrée par une étude de cas.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.