Affordable Access

Publisher Website

La reconnaissance des apports théoriques du féminisme dans la presse alternative de gauche : Le cas du Temps fou

Authors
Journal
Politique et Sociétés
1203-9438
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
29
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/045154ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Cet article propose de faire un retour critique sur la façon dont certains courants de gauche interprétaient et intégraient les apports théoriques du féminisme après une décennie de luttes politiques portées par le mouvement des femmes à la fin des années 1970 et le début des années 1980. L’étude porte sur la gauche plurielle, celle qui a été la plus susceptible de comprendre et d’accueillir positivement les revendications féministes à l’intérieur d’une plateforme politique élargie. La revue alternative le Temps fou (TF) (1978-1983) a été choisie pour réaliser cette analyse, en raison de la place que celle-ci a occupée au sein de la presse alternative au Québec durant cette période. Cette revue avait fait du féminisme un enjeu important dans le renouvellement du discours de la gauche au Québec. Deux articles du TF sont particulièrement étudiés. Le premier texte souligne les difficultés qu’éprouve la gauche à saisir la portée réelle des transformations proposées par le mouvement des femmes, alors que le deuxième met l’accent sur le contexte d’intégration des apports théoriques féministes au centre du projet discursif d’un mouvement social.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.