Affordable Access

Environmental and biological correlates of maternal investement in red squirrels

Authors
Publisher
McGill University
Publication Date
Keywords
  • Biology - Ecology
Disciplines
  • Biology

Abstract

Cette thèse examine comment l'investissement maternel, en tant que patrons de présence au nid et d'échec reproductif, chez des écureuils roux sauvages est influencé par la variation environnementale et les traits d'histoire de vie. Dans le premier chapitre, les patrons de présence au nid ont été mesurés pour toute une saison de reproduction avec des enregistreurs de température et les effets de l'environnement thermal, de la date de reproduction, et des conditions biologiques ont été examinés. Le temps passé à l'extérieur de nid était positivement corrélé avec la taille et l'age de la portée, mais aussi avec la date et la température ambiante. Les femelles qui se sont reproduites tôt, connaissant des températures plus froides et des jours plus courts, ont passé moins de temps hors de leur nid et la plupart de ce temps coïncidait avec la partie la plus chaude de la journée, tandis que les femelles qui se sont reproduites tard ont passé plus de temps hors de leur nid, mais pendant la partie la plus froide de la journée. Ainsi, les écureuils roux en lactation expriment des patrons de présence au nid conséquents avec le comportement d'évitement du froid et de la chaleur. Dans le deuxième chapitre, une base de donnée incluant 23 années a été analysée pour évaluer les effets des ressources, du climat, des prédateurs, et des traits d'histoire de vie sur l'occurrence de portées perdues et la probabilité de se reproduire à nouveau. Les pertes de portées ont augmentées lorsque les ressources étaient rares, la température ambiante était froide, l'abondance des prédateurs était élevée, et la taille des portées était grande. La probabilité de se reproduire à nouveau était la plus élevée lorsque la perte de portée s'était produite tôt dans la saison, les ressources étaient rares, l'abondance des prédateurs était élevée, et la température au cours de la saison de reproduction était chaude. Donc, les échecs reproductifs ont eu lieu lorsque les conditions étaient coûteuses avec des bénéfices réduits, et les deuxièmes reproductions ont eu lieu seulement lorsque les conditions permettaient un investissement maternel rentable. Cette thèse démontre qu'en réponse aux conditions environnementales et biologiques, l'investissement maternel est ajusté selon les contraintes thermorégulatrices prédites pour la femelle ainsi que sa portée, et selon les coûts et les bénéfices des soins parentaux, qui ensemble, influencent le comportement de la femelle et son succès reproducteur.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.