Affordable Access

Publisher Website

Regional anaesthesia practice for total knee arthroplasty: French national survey – 2008

Authors
Journal
Annales Françaises d Anesthésie et de Réanimation
0750-7658
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
29
Issue
6
Identifiers
DOI: 10.1016/j.annfar.2010.02.029
Keywords
  • Practice Pattern
  • Femoral Nerve Blocks
  • Knee Arthroplasty
  • Postoperative Analgesia
  • Local Anaesthetics
  • Les Pratiques En Anesthésie
  • Blocs Du Nerf Fémoral
  • Arthroplastie De Genou
  • Analgésie Postopératoire
  • Anesthésiques Locaux
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Introduction Une réhabilitation précoce rendue possible grâce à l’amélioration de la prise en charge de la douleur a modifié de façon significative le devenir fonctionnel des patients ayant bénéficié de la mise en place d’une prothèse totale de genou (PTG). Objectif Le but de cette enquête était d’évaluer les pratiques françaises en matière d’anesthésie locorégionale (ALR) pour cette indication chirurgicale. Méthodes Un questionnaire national comprenant 25 items a été envoyé dans les services ayant une activité orthopédique. Parmi les thèmes figuraient le type d’activité orthopédique, la prise en charge anesthésique et analgésique, l’information préopératoire, les techniques de bloc et l’analgésie postopératoire. Résultats Le taux de réponse était de 54 %. L’anesthésie générale associée à l’utilisation d’un cathéter fémoral était la technique anesthésique la plus utilisée. La majorité des centres interrogés proposent une analgésie multimodale (incluant le cathéter fémoral pour 80 %). Les protocoles écrits d’asepsie étaient rarement retrouvés. Les casaques stériles étaient peu portées lors de la pose du cathéter fémoral. Parmi les agents antiseptiques, la povidone iodée était la plus utilisée. Les agents sédatifs étaient systématiquement utilisés pour 36 % des répondeurs. La ropivacaïne était l’anesthésique local préféré, alors que les adjuvants étaient rarement administrés. Le cathéter fémoral qui était réalisé avant l’induction de l’anesthésie dans 58 % des cas, était introduit sur 5 à 8 cm. La bonne position du cathéter était vérifiée cliniquement par une grande majorité. Les anesthésiques locaux étaient administrés par perfusion continue, perfusion et boli ou boli seuls pour respectivement 44, 36 et 8 % des répondeurs. La durée du cathéter se situait à 48 et 72 heures dans 45 et 33 % des cas, et ce indépendamment des scores de douleur. Conclusion Cette enquête nationale met en évidence des pratiques en accord avec les recommandations ainsi que des points qui restent à améliorer dans le domaine de l’ALR pour la PTG.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

The variability of surgical practice during total...

on Knee Surgery Sports Traumatolo... October 2011

Loco-regional anaesthesia for a total knee arthrop...

on Acta anaesthesiologica Scandin... January 2004

A national questionnaire survey on knee manipulati...

on Journal of orthopaedics December 2015

Disability in adults with hip and knee arthroplast...

on Annals of the Rheumatic Diseas... August 2003
More articles like this..