Affordable Access

Les importations de deux ports du Liban, Tripoli et Saïda de 1975 à 1978

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Communication
  • Mathematics

Abstract

Les importations de deux ports du Liban, Tripoli et Saīda de 1975 à 1978 LES CAHIERS DE L’ANALYSE DES DONNÉES H. BADRAN T. KANTAR M. SLEIMAN Les importations de deux ports du Liban, Tripoli et Saı¯da de 1975 à 1978 Les cahiers de l’analyse des données, tome 8, no 3 (1983), p. 343-350. <http://www.numdam.org/item?id=CAD_1983__8_3_343_0> © Les cahiers de l’analyse des données, Dunod, 1983, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Les cahiers de l’analyse des don- nées » implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http: //www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impres- sion systématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ Les Cahiers de VAnalyse des Données Vol VIII -1983 -n<>3-p. 343-350 LES IMPORTATIONS DE DEUX PORTS DU LIBAN, TRIPOLI ET SAÏDA DE 1975 A 1978 [TRIPOLI SAÏDA] par H. Badran (1), T. Kantar (2), M. Sleiman (3) 0 Introduction : Situés l'un au Nord, l'autre au Sud de Beyrouth sur la côte méditerranéenne, les deux ports de TRIPOLI et SAIDA (l'an- tique SIDON) ont en temps de paix une activité bien différente : Tripoli terminus d'un oléoduc et pourvu d'une importante raffinerie, peut être caractérisé comme un port pétrolier ; mais c'est aussi la deuxième ville du Liban après Beyrouth, avec tout ce que cela im- plique d'activités de toute sorte. Saïda, n'a pas connu après la 2-ème guerre mondiale un développement aussi favorable ; l'activité majeure de son port est normalement la pêche ; et la région sud du Liban {région qui a Saïda pour capitale) commerce principalement par le port de Beyrouth. Mais depuis plusieurs années, des événements malheureux ont rendu difficiles les communications à l'intérieur du Liban, tout en embarrassant, sans pourtant l'interrompre, l'activi- té toujour

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.