Affordable Access

Publisher Website

Des solutions de rechange à l’incarcération : pour un peu plus de modération, d’équité et d’humanité

Authors
Journal
Criminologie
0316-0041
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
40
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/016852ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La première partie de ce texte aborde la question des solutions de rechange à l’incarcération en mettant l’accent sur l’influence que Pierre Landreville a eue au cours des dernières décennies sur les politiques correctionnelles québécoises. L’auteur présente ensuite la mesure d’emprisonnement avec sursis au Canada, qui a été implantée en 1996 dans un esprit de modération de l’utilisation de l’emprisonnement. Le constat actuel est que malgré le fait que l’emprisonnement avec sursis possède les attributs nécessaires pour être une solution de rechange crédible et efficace, cette mesure est déjà mise à mal par un courant conservateur qui veut réduire les possibilités d’octroi au sursis. La troisième et dernière partie du texte relève quelques obstacles aux solutions de rechange, dont le fait qu’elles soient continuellement comparées à la prison, qu’elles soient méconnues de la population et, enfin, qu’elles soient discréditées par le discours sur la loi et l’ordre.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.