Affordable Access

« Faut y croire pour le voir »

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

"Faut y croire pour le voir" Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu Jeanne Painchaud Jeu : revue de théâtre, n° 55, 1990, p. 188. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/27004ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 07:59 « "Faut y croire pour le voir" » «faut y croire pour le voir» Texte d'Yves Masson. Mise en scène : Manon Vallée; scénographie: Mario Bouchard; éclairages : Bernard Langlois; musique originale : Michel Côté; interprétation au saxophone : Vincent Desmarais. Avec Jean Boilard (Paco). Pierre Drolet (Benoît) et Dominique Therrien (Ariane). Une production du Théâtre du Sang Neuf, présentée à la Maison-Théâtre du 14 au 25 février 1990. entre hyperréalisme et science-fiction Actif à Sherbrooke depuis une bonne dizaine d'années, tout comme l'est son actuel directeur artistique, Yves Masson, également auteur de Faut y croire pour le voir, le Théâtre du Sang Neuf n'en est pas à ses premières armes. Cependant la pièce, destinée aux adolescents, déçoit. Cette histoire d'une fille en conflit avec son père, conflit qu'un extraterrestre viendra résoudre, pèche par un trop grand écart entre hyperréa- lisme et science-fiction. Quoi de plus terre à terre en effet, sinon banal, qu'un bon

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Le voir pour y croire : expériences visionnaires e...

on Journal des africanistes Jan 01, 1998

Le voir pour y croire : expériences visionnaires e...

on Journal des africanistes Jan 01, 1998
More articles like this..