Affordable Access

Une interprétation du passé : plaques commémoratives et histoire de la Nouvelle-France

Authors
Publisher
Les Éditions Cap-aux-Diamants inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Une interprétation du passé : plaques commémoratives et histoire de la Nouvelle-France Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Rémi Chénier Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, n° 58, 1999, p. 60-61. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/7744ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 17 February 2014 02:42 « Une interprétation du passé : plaques commémoratives et histoire de la Nouvelle-France » ,twés^<?%dtCotx$ Une interprétation du passé : plaques commémoratives et histoire de la Nouvelle-France Commémorer : rappeler le souvenir d'une personne, d'un événement ; se souvenir, garder en mémoire... Voilà une aspiration légitime, répandue et univer- selle, qui n'est pas l'apanage d'un individu, d'un organisme ou d'un État et qui adopte, selon son application, une connotation et une envergure variées. Des humbles pierres tom- bales jusqu'aux structures les plus majestueu- ses, l'homme, en quête d'une certaine im- mortalité, a cherché à perpétuer son souve- nir et celui d'êtres, d'événements ou de lieux qui transcendent le quotidien. A priori, une telle vision est élitiste et, parfois inconsciem- ment, discriminatoire. On y retrouve le culte des héros légendaires, celui des épopées mi- litaires et d

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.