Affordable Access

Le Théâtre le Clou : Un survivant qui a douze ans

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Le Théâtre le Clou : un survivant qui a douze ans Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Dominique Charbonneau Jeu : revue de théâtre, n° 103, (2) 2002, p. 69-75. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/26370ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 07:34 « Le Théâtre le Clou : un survivant qui a douze ans » I D O M I N I Q U E C H A R B O N N E A U Le Théâtre le Clou : un survivant qui a douze ans Tu peux toujours danser de Louis-Dominique Lavigne, mis en scène par Claude Poissant (Théâtre le Clou, 1990). Sur la photo : Robert Brouillette, Marjolaine Lemieux, Caroline Lavoie et Monique Gosselin. Photo : Sylvain Lafleur. Le Théâtre le Clou a presque l'âge de son public adolescent. Mais la crise qu'a tra-versée et que traverse encore la compagnie n'est pas une crise de croissance. Parlons plutôt de crise existentielle, intimement liée au contexte éprouvant qui est le lot des compagnies qui se vouent à la création pour les adolescents. Les chiffres sont par trop éloquents : il y avait, en 1994, huit compagnies professionnelles de création pour adolescents au Québec ; il n'en reste plus que deux, le Théâtre le Clou et le Théâtre Bluff, trois si l'on inclut une nouveau-née déjà bien

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.