Affordable Access

Publisher Website

NABIL N. ANTAKI, Le règlement amiable des litiges, Cowansville, Éditions Yvon Blais, 1998, 471 p., ISBN 2-89451-284-8.

Authors
Journal
Les Cahiers de droit
0007-974X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
40
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/043568ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

NABIL N. ANTAKI, Le règlement amiable des litiges, Cowansville, Éditions Yvon Blais, 1998, 471 p., ISBN 2-89451-284-8. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Jean-François Chabot Les Cahiers de droit, vol. 40, n° 3, 1999, p. 698-699. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/043568ar DOI: 10.7202/043568ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 01:29 Ouvrage recensé : NABIL N. ANTAKI, Le règlement amiable des litiges, Cowansville, Éditions Yvon Blais, 1998, 471 p., ISBN 2-89451-284-8. 698 Les Cahiers de Droit (1999) 40 C. de D. 691 Deuxièmement, nous doutons de la perti- nence de certains thèmes, dont celui de la sempiternelle comparaison entre les caracté- ristiques fondamentales du droit latin et de la common law. Troisièmement, même si l'on présume qu'une telle comparaison est néces- saire et instructive, l'ouvrage apporte un éclairage pour le moins insatisfaisant sur un débat qui nous apparaît plus fondamental, soit celui du choix des moyens de régulation appropriés pour faire face aux prétendus « problèmes » qui sous-tendent la mondiali- sation des marchés. En fait, ce problème repose essentielle- ment sur le thème central du volume. On semble reconnaître d'emblée qu'i

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.