Affordable Access

Mireille Dansereau : Réflexions sur une idée noire

Authors
Publisher
La revue Séquences Inc.
Publication Date
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Mireille Dansereau : réflexions sur une idée noire Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Mireille Dansereau Séquences : la revue de cinéma, n° 207, 2000, p. 13-14. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/48870ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 03:07 « Mireille Dansereau : réflexions sur une idée noire » VOIX MIREILLE DANSEREAU Réflexions sur une «Le fait que la vie n'ait pas de sens force l'homme à essayer de lui en donner un. Peu importe l'ampleur des ténèbres, nous devons créer notre propre lumière. » Stanley Kubrick C ette phrase de Stanley Kubrick m'a accompagnée tout au long de la fabrication de L'Idée noire, alors que j'étais à la recherche de moments de lumière, de moments de poésie. Comme disait Wim Wenders : « L'humanité a autant besoin de poésie que de divertissement. » Mais, comment faire un film avec des moments de poésie sur un sujet, sur un geste aussi violent que le suicide ? Jamais me suis-je autant questionnée sur les répercussions de filmer ceci plutôt que cela, de garder au montage telle personne plutôt qu'une autre que pendant la production de L'Idée noire. Jamais me suis-je autant questionnée sur les façons d'interpréter telle parole ou telle autre. M

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.