Affordable Access

Publisher Website

Suivi des témpératures dans des préparations lactées en néonatalogie : potentiels de croissance deEnterobacter sakazakii

Authors
Journal
Cahiers de Nutrition et de Diététique
0007-9960
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
42
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.1016/s0007-9960(07)91878-7
Keywords
  • Sécurité Sanitaire
  • Chaîne Du Froid
  • Lait En Poudre
  • Biberon
  • Nutrition Entérale
  • Enterobacter Sakazakii
  • Food Control
  • Cold Chain
  • Infant Milk Formula
  • Continuous Feeding

Abstract

Résumé Les auteurs dressent un état des lieux en milieu hospitalier des conditions de température des préparations lactées réalisées à partir de lait en poudre, et évaluent l’impact sanitaire de ces températures en calculant le potentiel de croissance de Enterobacter sakazaki correspondant. Pour ce faire, la mesure de la température à cœur d’échantillons témoins, biberons et seringues pour la nutrition entérale en continu, est réalisée depuis leur préparation en biberonnerie jusqu’à leur distribution dans les unités de soins pour le premier et le dernier service des 24 heures. Ainsi, 179 profils temps-température, correspondant à 86 biberons et 93 seringues, obtenus dans 25 unités de soins de 15 hôpitaux d’Île-de-France, sont analysés. Des dysfonctionnements, correspondant à un non-respect des recommandations de l’Afssa en la matière, sont mis en évidence, à savoir principalement : absence de cellule de refroidissement rapide et délai non conforme de réfrigération à 4 ̊C des préparations lactées, absence d’armoire de conservation réfrigérée de température ambiante inférieure ou égale à 4 ̊C, utilisation de micro-ondes et de bain-marie à eau pour le réchauffage des biberons. L’impact sanitaire de ces profils temps-température est ensuite évalué par le calcul du potentiel de croissance de Enterobacter sakazakii. Pour les biberons, le potentiel de croissance reste limité en dessous de 2 log 10 du fait du temps de conservation relativement court (≤ 24 heures). Toutefois, toutes les mesures d’hygiène sont à mettre en œuvre pour limiter davantage ce danger auquel les nouveau-nés prématurés sont particulièrement sensibles. Les recommandations de l’Afssa en constituent le minimum à respecter. Pour les seringues à nutrition entérale en continu, la période d’administration au nouveau-né étant longue et à température ambiante, la multiplication microbienne apparaît difficile à limiter. Toutefois, il est à noter, dans un établissement, la possibilité d’y remédier par le recours à un dispositif réfrigérant.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.