Affordable Access

L'épidémie de fièvre jaune de l'Extrême Nord du Cameroun en 1990 : premier isolement du virus amaril au Cameroun

Authors
Publication Date
Keywords
  • Fievre Jaune
  • Epidemie
  • Transmission
  • Virus
  • Vecteur
  • Immunologie
  • Enquete Entomologique
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Une épidémie de fièvre jaune a éclaté dans le Nord du Cameroun de septembre à décembre 1990 dans une population immunologiquement réceptive. On connaît 182 cas, dont 125 décès, mais on estime que le nombre de cas réels se situe entre 5 et 20 000, avec un nombre de décès de 500 à 1000. La zone concernée est dans l'aire d'épidémicité. Elle est montagneuse avec un habitat rural dense, quoique dispersé. Une enquête menée en fin d'épidémie a permis l'isolement du virus et c'est la première souche isolée au Cameroun. L'étude de 107 sérums montre 20 % de porteurs d'IgM contre la fièvre jaune exclusivement. Les moins de 10 ans représentent 63 % des porteurs d'IgM. En IgG, il y a 98 % de réactions croisées avec des souches West-Nile et dengue 2. L'enquête entomologique a permis la capture de divers #Aedes$, dont #A. aegypti$, dont on reconnaît l'origine dans de très nombreux gîtes larvaires domestiques. C'est ce vecteur qui est considéré comme responsable de la transmission interhumaine. (Résumé d'auteur)

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.