Affordable Access

Une belle fin de journée

Authors
Publisher
Collectif Liberté
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Une belle fin de journée Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Gilles Hénault Liberté, vol. 24, n° 1, (139) 1982, p. 7-12. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/29981ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 10:24 « Une belle fin de journée » EDMUND ALLEYN Edmund Alleyn est né à Québec en 1931. Il a étudié à l'Ecole des Beaux-Arts de Québec de 1951 à 1955. Puis il a vécu et travaillé principalement à Paris de 1955 à 1971. Depuis 1972 il enseigne au département des Arts visuels de l'Université d'Ottawa. Une belle fin de journée GILLES HÉNAULT Si l'œuvre d'Edmund Alleyn nous est moins connue que celle de beaucoup d'autres artistes d'ici, c'est qu'il a été long- temps absent du paysage pictural québécois. Son action s'exer- çait ailleurs, surtout à Paris, durant une période particulièrement aiguë de prise de conscience des grands problèmes qui agitaient le monde: la société technologique, la guerre du Vietnam, le lavage des cerveaux grâce à l'action efficace de la publicité, le discours faussement rassurant des grands technocrates face à la pollution, au conditionnement, à l'agression. Bref, le «meilleur des mondes» apparaissait soudain comme un univers concentra- tionnaire. Dans sa rech

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.