Affordable Access

Publisher Website

Effets de l’amélioration de l’offre de soins sur l’activité d’un poste de santé en zone rurale au Sénégal

Authors
Journal
Revue d Épidémiologie et de Santé Publique
0398-7620
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
53
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.1016/s0398-7620(05)84584-5
Keywords
  • Fréquentation
  • Dispensaire
  • Offre De Soins
  • Zone Rurale
  • Sénégal
  • Utilization
  • Health Center
  • Care Offer
  • Rural Area
  • Senegal
Disciplines
  • Pharmacology

Abstract

Position du problème L’étude que nous avons menée avait pour objectif d’analyser les effets à court terme d’une amélioration des services d’un poste de santé sur sa fréquentation en zone rurale au Sénégal. Méthodes Le poste de santé de Niakhar, situé à 150 km à l’est de Dakar, a subi d’importants travaux d’aménagement et des modifications dans son organisation au cours des années 1998 et 1999 : la construction d’une unité d’hospitalisation, l’agrandissement et la réorganisation de la maternité et la réhabilitation des structures d’accueil des patients. L’analyse de l’information contenue dans les registres du poste de santé nous a permis de mesurer la fréquentation et l’utilisation de la structure avant (1997) et après les travaux (2000). Nous avons également effectué des entretiens auprès de trente-neuf familles pour évaluer leur perception de ces modifications ainsi que les conséquences éventuelles sur leurs comportements en matière de soins. Résultats Le nombre de consultants a augmenté de 49,8 % entre les deux années d’étude. Nous avons observé un pic de fréquentation en saison des pluies surtout marqué en 2000, les consultations doublant à cette période entre 1997 et 2000. Toutefois, cette augmentation a été constatée dans un autre dispensaire, situé à proximité, et peut être attribuée à la différence de pluviométrie entre les deux périodes. La fréquence d’utilisation des services de soins en ce qui concerne les enfants n’a pas varié : 1,18 et 1,21 consultation/personne/an respectivement en 1997 et en 2000. L’activité de la maternité a augmenté de 68 %. Les familles interrogées reconnaissent l’amélioration du poste de santé mais disent ne pas avoir modifié leurs habitudes pour autant. Ils mentionnent l’intervention d’autres facteurs tels que le coût des services et l’approvisionnement en médicaments. Conclusion Les modifications du poste de santé, ne semblent pas avoir eu l’impact attendu en terme d’attractivité et de fréquentation. Par contre, la combinaison de plusieurs facteurs, affectation de personnel qualifié, amélioration technique et information a permis une nette augmentation de l’utilisation de la maternité.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.