Affordable Access

Les firmes canadiennes répondent-elles aux incitations fiscales à la recherche-développement?

Authors
Disciplines
  • Economics
  • Political Science

Abstract

Les firmes canadiennes répondent-elles aux incitations fiscales à la recherche-développement? Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Marcel Dagenais, Pierre Mohnen et Pierre Therrien L'Actualité économique, vol. 80, n° 2-3, 2004, p. 175-205. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/011385ar DOI: 10.7202/011385ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 12 February 2014 01:04 « Les firmes canadiennes répondent-elles aux incitations fiscales à la recherche- développement? » LES FIRMES CANADIENNES RÉPONDENT-ELLES AUX INCITATIONS FISCALES À LA RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT?* Marcel DAGENAIS Pierre MOHNEN Université de Maastricht MERIT et CIRANOet CIRANOet Pierre THERRIEN Industrie Canada Cet article est une version condensée et légèrement révisée du cahier de recherche que nous avons écrit conjointement (Dagenais et al., 1997). Nous avions commencé à réviser ce papier dans le but de vérifi er la robustesse de nos résultats, en estimant la relation entre la R-D et les incitations fi scales par une méthode d’appariement, quand Marcel Dagenais nous a malheureusement quittés. Nous espérons que les quelques modifi cations que nous avons apportées à la version précédente de cet article garde la marque de perfection q

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.