Affordable Access

Publisher Website

Optique et anamorphose dans le Paradis Perdu de John Milton

Authors
Journal
XVII-XVIII Bulletin de la société d études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles
0291-3798
Publisher
PERSEE Program
Publication Date
Volume
61
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.3406/xvii.2005.2041

Abstract

L'illusionnisme de l'art anamorphique offrit à John Milton une métaphore particulièrement efficace pour décrire l'entrée oblique et ambiguë de l'envie et du péché dans le monde. En décrivant Satan comme une "tache" sur le soleil, observée dans un "tube optique," le poète fait clairement référence à la découverte des maculae ou taches solaires au début du XVIIe siècle. Simultanément, la tache ou souillure qui, observée obliquement, révèle l'existence d'un crâne ou d'une tête de mort, est caractéristique de la moralisation de la perspective anamorphique, typique de l'univers de la vanitas. Les mouvements obliques et erratiques de Satan qui traverse le chaos pour aller vers l'Éden évoquent le parcours oblique que doit adopter le spectateur d'une peinture anamorphique pour déchiffrer l'image cachée révélant la mort et la corruption. De même, la crainte d'Adam qu'il puisse exister dans l'esprit d'Eve une "tache," évoque la possibilité de l'émergence du mal, qui advient en raison de la curiosité excessive du lecteur. Le lien surprenant entre la curiosité adamique, celle du lecteur et l'envie satanique est ainsi suggéré par la métaphore de l'anamorphose, la "perspective curieuse" datant au siècle précédent.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Optique et anamorphose dans le Paradis Perdu de Jo...

on XVII-XVIII Bulletin de la soci... Jan 01, 2005

Le ciel et ses images dans Silex Scintillans d'Hen...

on Bulletin de l Association d ét... Jan 01, 1984

Le ciel et ses images dans Silex Scintillans d'Hen...

on Bulletin de l Association d ét... Jan 01, 1984
More articles like this..