Affordable Access

Les parcs selon Haussmann

Authors
Publisher
Éditions Continuité
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Les parcs selon Haussmann Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Annick Germain Continuité, n° 28, 1985, p. 34-35. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/18352ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 12:18 « Les parcs selon Haussmann » ARCHITECTURE AMENAGEMENT lucarne est percée d'une haute fenêtre palladienne qui éclaire un salon copié sur celui de la maison voisine, qui comporte notamment la même cheminée et la même vitrine pour les por- celaines. DES PIECES DE MUSÉES Pendant des années les archi- tectes montréalais comme les frères Maxwell multiplient les constructions rustiques au goût de leurs clients. Une de leurs dernières maisons, érigée en 1920, reprend le dessin de No- wentesa, son élévation, sa sy- métrie, ses proportions, ses fe- nêtres à petits carreaux en lo- sanges, la forme du toit, très ca- ractéristique des Maxwell, et la couverture de bardeaux. Ces log houses construits par les Maxwell dans les Lauren- tides const i tuent les rares exemples intacts d'un décor inspiré de l'école Arts a n d Crafts anglaise; les papiers peints de William Morris, rap- portés d'Angleterre par Edward Maxwell, le fer forgé d'artistes montréalais comme Paul Beau Le salon du «Châte

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.