Affordable Access

Publisher Website

JPEG compression of stereoscopic digital images for the diagnosis of diabetic retinopathy via teleophthalmology

Authors
Journal
Canadian Journal of Ophthalmology / Journal Canadien d Ophtalmologie
0008-4182
Publisher
Elsevier
Volume
39
Issue
7
Identifiers
DOI: 10.1016/s0008-4182(04)80068-1
Keywords
  • Diabetic Retinopathy
  • Diabetes Mellitus
  • Retina
  • Telemedicine
  • Fundus Photography
  • Medical Imaging
  • Teleophthalmology
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Contexte: La vaste étendue du Canada et l'éloignement des collectivités rurales font grandement obstacle au monitorage et à l'évaluation de la rétinopathie diabétique. La téléophtalmologie peut presenter une solution à ce problème. Nous avons cherchè à savoir si l'application de la technique de compression Joint Photographic Expert Group (JPEG) à l'image numérique de la rétine permettait de réduire la taille des images tout en conservant suffisamment de qualité et de détails pour diagnostiquer la rétinite diabétique avec exactitude. Méthodes: Les 20 patients atteints de diabète sucre de type 2 évalués durant une journée de clinique de téléophtalmologie du Nord de l'Alberta ont été inscrits à l'étude. Après dilatation de la pupille, l'on a pris et enregisré en format non compressé TIFF (tagged image file format) des photographies numériques de sept champs de 30° de chaque fond d'œil à une résolution de 2 008 × 3 040 pixels. Les fiches ont ensuite été compressées à des taux d'environ 55:1 et 113:1 en format JPEG. Un examinateur à Edmonton a examiné au hasard et de façon masquée les images originales en TIFF et celles qui avaient été compressées en JPEG pour en verifier la qualité et pour y déceler de façon spécifique une pathologie diabétique de la rétine en regard des normes de la Early Treatment Diabetic Retinopathy Study. On a aussi pris en note le niveau de la rétinopathie diabétique et les recommandations quant au suivi clinique. On a calculé la concordance et les statistiques pondérées κ, mesure de reproductibilité. Résultats: L'exactitude de la concordance entre les images compress6es JPEG et les images TIGG s'est avérée élevée (75 % à 100 %) pour toutes les variables mesurées aux deux niveaux de compression. La reproductibilité était bonne à excellente aux deux niveaux pour l'identification des pathologies diabétiques de la rétine (κ = 0,45–1), le diagnostic du niveau de la rétinopathie (κ = 0,73–1) et le suivi recommandé (κ = 0,64–1). Interprétation: L'application de la compression JPEG à des taux de 55:1 et 113:1 n'a pas perturbé de façon significative l'identification de la pathologie diabétique particuliére de la rétine, le diagnostic du niveau de la rétinopathie ni du suivi recommandé. Les résultats indiquent que la compression JPEG à des degrés aussi élevés que 113:1 peut réduire les besoins de stockage sans compromettre l'exactitude et la reproductibilité du diagnostic téléophtalmologique de la rétinopathie diabétique. Ce projet pilote démontre le potential de la compression JPEG dans un système de visionnement numérique en téléophtalmologie.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.