Affordable Access

Publisher Website

Equivalences intermodales de la forme des objets entre la vision et le toucher chez les bébés de 2 mois

Authors
Journal
L’Année psychologique
0003-5033
Publisher
Editions NecPlus
Publication Date
Volume
88
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.3406/psy.1988.29279

Abstract

Résumé Dans une précédente expérience, nous avons montré qu'un transfert intermodal existait entre la vision et le toucher à 2 mois mais seulement du toucher à la vision et non de la vision au toucher. Ce résultat va à l'encontre de la thèse d'une unité des sens à la naissance. Une des explications possibles a été que la procédure utilisée était trop lourde pour des bébés de 2 mois. Dans cette expérience, nous avons utilisé une procédure d'appariement d'objets afin de montrer qu'il existe un mécanisme central commun aux deux modalités. On a séparé l'espace tactile et l'espace visuel du bébé par un écran. Il devait explorer visuellement un objet pendant qu'il en tenait un autre de même forme ou de formes différentes. 36 bébés âgés de 2 mois ont participé à l'expérience. 24 bébés étaient placés dans une situation d'appariement intermodal et 12 bébés dans une situation contrôle de perception unimodale. Les bébés ont des réactions d'évitement plus souvent lorsque les deux objets ont une même forme que lorsqu'ils ont des formes différentes mais de manière comparable à la condition contrôle. Ainsi, les bébés sont sensibles à la redondance des informations lorsque les objets présentés sont de même forme. Néanmoins, ces réactions sont plus fréquentes lorsque la comparaison s'effectue à partir de la modalité tactile et non à partir de la modalité visuelle. Ce résultat confirme, malgré le changement de procédure, la dissymétrie obtenue dans les expériences de transfert intermodal. La discussion porte sur ce résultat. Mots clés : vision, toucher, intermodalité.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.