Affordable Access

Publisher Website

Provision of care to sex offenders in Brittany (France). An exploratory survey in view of the creation of a care network

Authors
Publisher
Elsevier Masson SAS
Volume
5
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/j.medleg.2014.07.006
Keywords
  • Sex Offender
  • Psychotherapy
  • Care Network
  • Auteur De Violences Sexuelles
  • Psychothérapie
  • Réseau De Soins
Disciplines
  • Medicine
  • Psychology

Abstract

Résumé But de l’étude Identifier les psychiatres et psychologues prenant en charge des auteurs de violences sexuelles (AVS) en Bretagne, les approches thérapeutiques utilisées chez leurs patients AVS et non-AVS, et les professionnels souhaitant intégrer un réseau de soins dédié aux AVS. Matériel et méthode Nous avons procédé à une enquête par questionnaire auprès de l’ensemble des psychiatres et psychologues exerçant dans la région Bretagne. Les questions concernaient les modalités psychothérapeutiques utilisées chez les AVS et les non-AVS, l’effectif de la file active et le souhait de participer à un réseau de soins. Les variables d’analyse étaient la profession (psychiatre/psychologue), le type d’exercice (institutionnel/libéral) et le lieu d’exercice (quatre départements bretons). Résultats Parmi les 1788 questionnaires, 557 ont été complétés par les professionnels sollicités. Le taux de réponse était donc de 31 %. La prise en charge des AVS était préférentiellement réalisée par les psychologues (p=0,026). Il n’existait pas de différence significative entre les professionnels libéraux et institutionnels. Les approches thérapeutiques efficaces en termes de réduction du risque de récidive étaient les moins utilisées. La diversité des approches thérapeutiques était supérieure pour les sujets non-AVS vs les sujets AVS (p<0,001). La majorité des professionnels répondants souhaitait intégrer un réseau de soins dédié aux AVS, y compris des professionnels n’assurant pas ce type de prise en charge actuellement. Conclusion La prise en charge actuelle des AVS en Bretagne rend possible la création d’un réseau de soins dédié, pour repenser l’intervention du système de santé mentale tant en matière de soins que dans un objectif de prévention de la récidive, selon les connaissances actuelles de la littérature.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.