Affordable Access

Publisher Website

Life cycle and Population dynamic ofArmadillidium pelagicumArcangeli, 1955 (Isopoda, Oniscidea) at Aouina

Authors
Journal
Comptes Rendus Biologies
1631-0691
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
327
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.1016/j.crvi.2004.02.005
Keywords
  • Oniscidea
  • Armadillidium Pelagicum
  • Tunisia
  • Seasonal Breeding
  • Population Dynamic
  • Life Cycle
  • Tunisie
  • Reproduction Saisonnière
  • Dynamique De La Population
  • Cycle De Vie

Abstract

Résumé Armadillidium pelagicum Arcangeli, 1955 est un crustacé isopode terrestre, endémique aux ı̂les circum-siciliennes et à la Tunisie septentrionale. Le cycle de vie et la structure de population de cet oniscoı̈de ont été étudiés à partir d'un échantillonnage mensuel ou bimensuel, réalisé durant 16 mois, de janvier 2000 à avril 2001. Les différents spécimens proviennent d'une population naturelle située à l'Aouina, dans la banlieue nord de Tunis. La présence des femelles ovigères de mars/avril à la fin du mois d'août et leur absence durant le reste de l'année montrent que la reproduction de A. pelagicum de l'Aouina est saisonnière, suivie d'une phase de repos sexuel d'octobre à février/mars. La période de recrutement s'étale d'avril/mai à la mi-septembre. La fécondité, estimée par le nombre d'œufs contenus dans le marsupium, montre une grande variabilité, mais elle est positivement corrélée avec la masse des femelles ovigères. Le sex ratio subit des fluctuations tout au long de la période d'échantillonnage, mais il est, le plus souvent, en faveur des femelles. L'analyse des histogrammes de fréquence de masse a permis l'identification de neuf cohortes, dont trois ont été détectées dans le premier échantillon de janvier 2000 et les six autres durant le reste de la période d'échantillonnage. Les taux d'accroissement les plus élevés sont enregistrés pendant les premiers stades de vie et au printemps. En revanche, en hiver, ce taux subit plutôt un décroissement. Les caractéristiques du cycle de vie de l'espèce A. pelagicum de l'Aouina se résument ainsi : ( i) espèce semi-annuelle (les femelles produisent jusqu'à cinq portées par an) ; ( ii) femelles itéropares (les femelles se reproduisent plusieurs fois durant leur vie) ; ( iii) espèce bivoltine (la population produit deux générations par an) ; ( iv) cohortes à longévité variable. Pour citer cet article : S. Hamaied, F. Charfi-Cheikhrouha, C. R. Biologies 327 (2004).

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.