Affordable Access

Publisher Website

P219 Évaluation précoce de l’insulinorésistance grâce à une nouvelle technologie : eZSCAN

Authors
Publisher
Elsevier Masson SAS
Publication Date
Volume
36
Identifiers
DOI: 10.1016/s1262-3636(10)70367-0

Abstract

Introduction L’eZscan est une nouvelle technologie brevetée, rapide et non invasive, utilisant une basse tension continue induisant une iontophorèse inverse évaluée par chronoampéromètrie. Les fonctions sudorales qui dépendent de l’activité neurovégétative peuvent être évaluées par cette technique en différentes régions du corps. Patients et Méthodes Une mesure eZscan est réalisée chez 69 sujets n’ayant aucune anomalie métabolique connue. Les résultats permettent de les classer en 3 catégories établies selon des travaux calibration. La gamme de couleurs vert, jaune et rouge reflète un degré croissant d’anomalie du résultat du eZscan. Les sujets font l’objet d’une Hyperglycémie Provoquée par voie Orale (HGPO) prolongée sur 3 heures avec mesure à 10 reprises de la glycémie et de l’insulinémie. Résultats Les groupes définis par les résultats de l’eZscan sont constitué de 15 sujets pour le groupe vert, 23 pour le jaune et 31 pour le rouge. L’âge moyen des 69 sujets était de 42 ± 9 ans et leur IMC de 28 ± 5 kg/m 2 et ces données ne diffèrent pas entre les 3 groupes. Les glycémies de base sont identiques dans les groupes vert et jaune (1,01 ± 0,13 et 0,98 ± 0,08 g/l) mais sont plus élevées dans le groupe rouge (1,10 ± 0,21 g/l ; p = 0,03). Les glycémies du groupe rouge s’écartent nettement mais à la limite de la significativité des 2 autres de la 45 e mn (vert : 1,56 ± 0,43 ; jaune : 1,55 ± 0,38 ; rouge : 1,79 ± 0,54 g/l) à la 150 e mn de l’HGPO. Les insulinémies initiales sont identiques dans les 3 groupes (vert : 7,87 ± 4,4 ; jaune : 7,93 ± 4,4 ; rouge : 10,6 ± 9,4 mUI/l ; ns). Les mesures dans les groupes jaune et rouge s’élèvent dès la 25 e mn, nettement mais à la limite de la significativité en raison d’un fort écart type (vert : 51,4 ± 38 ; jaune 78,3 ± 73 ; rouge : 85,4 ± 81 mUI/l) jusqu’à la 120 e mn de l’HGPO. Conclusion L’eZscan est un outil prometteur qui permet de détecter la présence des dysfonctionnements précoces du métabolisme glucidique qui se traduisent par une élévation de la glycémie et de l’insulinémie, témoignant d’une insulinorésistance. Celle ci se traduit par une atteinte neurovégétative qui peut être explorée au niveau des glandes sudorales grâce à l’eZscan.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.