Affordable Access

Publisher Website

Lettres canadiennes-françaises : Une nouvelle littérature

Authors
Journal
Études françaises
0014-2085
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
1
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/036187ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Lettres canadiennes-françaises: une nouvelle littérature Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Jean Éthier-Blais Études françaises, vol. 1, n° 1, 1965, p. 106-110. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/036187ar DOI: 10.7202/036187ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 11:29 « Lettres canadiennes-françaises : une nouvelle littérature » LETTRES CANADIENNES-FRANÇAISES UNE NOUVELLE LITTERATURE II n'est pas interdit de croire que, dans son ensemble, le roman canadien-français est né d'une certaine forme de mensonge et que c'est grâce à elle qu'il s'est perpétué dans l'être; c'est-à-dire qu'il pro- cède d'un besoin profond d'édulcorer la vie, d'endolorir la brutalité de son sens, de ne révéler du monde canadien-français que les aspects tonifiants, que la grandeur, que l'espoir. A cet égard, le déroulement, depuis cent ans, du roman canadien-français est essentiellement officiel. Il n'y est jamais question que de l'homme idéal. Non pas que les vices ou que le crime en soient absents; mais ils ne servent, depuis Les anciens Canadiens jusqu'à Amadou qu'à faire ressortir la beauté tragique du devoir. Ce n'est pas l'homme canadien-français tel qu'on l'a vu, ou qu'on le voit errer dans la rue, étouffa

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Lettres canadiennes-françaises : L’Hexagone

on Études françaises Jan 01, 1965

Bibliographie des lettres canadiennes-françaises

on Études françaises Jan 01, 1967

Bibliographie des lettres canadiennes-françaises

on Études françaises Jan 01, 1966
More articles like this..