Affordable Access

U Libru Corsu

Authors

Abstract

U Libru Corsu Association de la lecture publique en Corse par Marc Chauveinc Inspecteur général La lecture publique a été et est tou- jours un sacerdoce pratiqué par quelques illuminés dans des terres de missions difficiles et ingrates. La lec- ture est souvent une activité saluée avec beaucoup de respect et de crainte, mais de loin et d'autant moins pratiquée qu'elle est plus respectée et crainte. La Corse en 1952 était une de ces terres où « l'évangélisation » culturelle ne pouvait être un travail de routine en ce sens qu'il fallait inventer et s'impliquer fortement. J'y fus nommé à partir d'octobre 1952 par André Masson, Inspecteur général des bibliothèques, qui cherchait un contrac- tuel pour développer là-bas un service privé de lecture publique. Depuis une première visite en 1946, André Masson essayait de développer la lecture publique en Corse, s'appuyant sur les bibliothèques municipales de Bastia et d'Ajaccio et sur une Association pour le développement de la lecture publique lancée par Mme Campinchi. Rien de tout cela ne réus- sit, jusqu'à ce qu'arrive à Corte, un nou- veau sous-préfet, M. Vignaud. Précédemment en Charentes, M. Vignaud, dynamique et aimant la lecture, pour les autres car lui-même ne lisait que des romans policiers, disposait d'une tech- nique sans faille pour lancer une opéra- tion de lecture publique. Cette technique était astucieuse et permettait de compen- ser les défaillances de l'État, qui ne pou- vait installer d'officielles BCP dans tous les départements. Il prélevait sur les communes une sorte de taxe pour la lec- ture, obligeant les maires à l'inscrire à leur budget. À c e t t e cotisation volontaire d e 200 F par habitant2, s'ajoutaient des cré- dits provenant de la loi Barangé3, desti- née en principe à aider les écoles mais qui s'étendait aussi aux organismes cultu- rels desservant les écoles, une subvention du conseil général, et, quand même, une participation de l'État sous la forme de personnel et de livres. La charge de 200 F par habitant ét

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Site U1337

Oct 01, 2010

Site U1313

Jan 01, 2006

Site U1332

Oct 01, 2010

Site U1335

Oct 01, 2010
More articles like this..