Affordable Access

Publisher Website

La Dynamique Posturale Non-Linéaire. Partie I : bases et fondements

Authors
Journal
L Anthropologie
0003-5521
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
114
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/j.anthro.2010.05.002
Keywords
  • Contrôle Postural
  • Interactions Posturales
  • Systèmes Dynamiques
  • Dynamique Posturale Non-Linéaire
  • Régimes Posturaux
  • Chaos
  • Postural Control
  • Postural Interactions
  • Dynamical Systems
  • Non-Linear Postural Dynamics
  • Postural Modes
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Les différents systèmes sensoriels impliqués dans le contrôle postural forment un super système assurant l’équilibre statique et dynamique de l’homme debout, immobile ou en mouvement. Or, les capteurs de la posture humaine présentent les conditions suffisantes pour former un système dynamique. Dès lors, l’on montre que : (1) les propriétés génériques des systèmes dynamiques peuvent s’appliquer au système postural ; (2) l’on peut disposer de justifications conceptuelles aux interactions posturales expérimentées au plan clinique. De plus, dans la problématique de la chaîne multicausale en posturologie, il est possible d’inférer et de caractériser un certain nombre de propriétés génériques à ces interactions posturales. De ce fondement théorique basé sur la connaissance des systèmes dynamiques, il est donc apparu licite d’introduire le concept de Dynamique Posturale Non-linéaire (DPN). En première partie de cet article sont présentés les bases et fondements de la DPN, tandis que la seconde partie traite des différents régimes possibles de la DPN. En effet, attendu que le système postural soit assimilable à la quintessence d’un système dynamique, il s’avère que celui-ci, siège naturel d’une dynamique d’interactions non-linéaires, présente quatre régimes dynamiques et quatre seulement, « solutions » du système postural dans son ensemble. Ces quatre régimes sont les suivants : (1) le régime quasi-linéaire, (2) le régime stationnaire, (3) le régime non-linéaire convergent, et (4) le régime chaotique. La définition et l’articulation de ces régimes de la dynamique posturale font l’objet de cet article. La codification de leurs éléments cliniques de reconnaissance devrait constituer une suite logique indispensable. Cependant, le principe même de certains de ces régimes exprime la nécessité d’une approche fonctionnelle pluridisciplinaire. Aussi, dans la recherche de protocoles thérapeutiques, non pas « à l’aveuglette » mais construits au croisement des diverses disciplines médicales en rapport avec la posture et son équilibre physiodynamique, il est indispensable d’identifier au préalable, et ceci le plus sûrement possible, le régime postural dans lequel se trouve le patient.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.