Affordable Access

La chasse gardée du territoire québécois

Authors
Publisher
Collectif Liberté
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La chasse gardée du territoire québécois Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Simon Harel Liberté, vol. 46, n° 3, (265) 2004, p. 73-87. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/33250ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 05:10 « La chasse gardée du territoire québécois » La chasse gardée du terr i to i re québécois 1. Identi tés en l ieu sûr Simon Harel Un nouvel imaginaire des l ieux Le Québec est malade d'une identité volée, d'un territoire usurpé. Cette vieille rengaine nous obsède. La perte et la dépossession sont nos fantaisies, notre trésor mélancolique. Autrefois, nous avions le territoire. Aujourd'hui, il ne reste plus rien. Notre mélan- colie est sans objet. Les pensées contemporaines du pluralisme, de l'hybridité ont fracassé la cage dorée du refuge identitaire. Il n'est pas de bon ton d'être Québécois ! L'idée d'une désuétude soudaine de la pensée de l'appartenance nous inquiète et nous plonge dans un désarroi profond. En effet, cette pensée de l'appar- tenance est devenue pour beaucoup un motif idiot, obsolète. Comment penser l'appartenance alors que les lieux d'être de la culture contemporaine sont si fragiles ? Les formes affirmatives et claironnantes du discours postmoderne v

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.