Affordable Access

Publisher Website

La Nouvelle-France, 1604-1627

Authors
Journal
Revue d histoire de l Amérique française
0035-2357
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
19
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/302465ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La Nouvelle-France, 1604-1627 Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Marcel Trudel Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 19, n° 2, 1965, p. 203-228. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/302465ar DOI: 10.7202/302465ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 12:04 « La Nouvelle-France, 1604-1627 » LA NOUVELLE^FRANCE, 1604*1627* De 1524 à 1603, il n'y avait eu que de vaines tentatives à raconter ; partout en Amérique, la France avait échoué : dans le Saint-Laurent en 1543, au Brésil en 1560, en Floride en 1565, une nouvelle fois dans le Saint-Laurent en 1600, enfin sur Pîle de Sable en 1603 ; la Nouvelle-France ne parvenait nulle part à se maintenir. Il en était de même pour l'Angleterre, dans ses tentatives. A l'ouverture du dix-septième siècle, tout ce qui est au nord de la Floride demeure inaccessible à l'Europe. Toutefois, comme elle fréquente chaque année les côtes des "terres neuves" pour y pratiquer la pêche, la France acquiert peu à peu l'expérience du littoral; la fourrure, qu'on emportait d'abord comme un produit de surcroît, devient, d'une année à l'autre, l'article qu'on recherche pour lui-même ; avec les indi- gènes traiteurs, on s'aménage des rendez-vous fixes;

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

TRUDEL, Marcel, Histoire de la Nouvelle-France. To...

on Revue d histoire de l Amérique... Jan 01, 1966

La Compagnie de la Nouvelle-France et la restituti...

on Revue d histoire des colonies Jan 01, 1955

La Compagnie de la Nouvelle-France et la restituti...

on Revue d histoire des colonies Jan 01, 1955
More articles like this..