Affordable Access

Publisher Website

Computer simulation of recrystallization—III. Influence of a dispersion of fine particles

Authors
Journal
Acta Metallurgica et Materialia
0956-7151
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
40
Issue
12
Identifiers
DOI: 10.1016/0956-7151(92)90062-j

Abstract

Résumé On effectue des simulations de Monte-Carlo à deux dimensions pour étudier la recristallisation en présence de particules incohérentes et immobiles pour une gamme de fractions différentes de particules, une gamme d'énergies stockées imposées et une gamme de densité de germes potentiels (embryons). Pour des énergies stockées supérieures à une valeur critique ( H/ J > 1), le front de recristallisation peut facilement traverser les particules, conduisant à une densité aléatoire de particules sur le front et à une influence négligeable des particules sur la cinétique de recristallisation. Pour de plus basses énergies stockées les particules épinglent le front de recristallisation, conduisant à une recristallisation incomplète. Cependant, pour de très faibles fractions de particules, lorsque le nouveau grain est devenu beaucoup plus grand que ceux de la matrice, avant de recontrer une particle quelconque, les nouveaux grains peuvent achever l'absorption des grains déformes, créant une “recristallisation” complète par un processus qui est semblable à celui de la croissance anormale des grains. Comme on l'a déjà signalé, les particules sont très efficaces pour l'épinglage des joints de grains, tant déformés que recristallisés, lorsque les joints migrent principalement sous l'effet de la force motrice de l'énergie intergranulaire seule. De tels joints révèlent une densité de particules qui s'élève rapidement depuis la valeur aléatoire trouvée au début de la simulation. En conséquence, les particules empêchent très fortement une croissance normale des grains après la recristallisation. Une telle croissance ne peut se produire que si la taille des grains recristallisés est inférieure à la taille limite du grain en l'absence de recristallisation. Dans ce cas, une petite augmentation de la croissance des grains se produit, jusqu'à ce que les joints de grains acquièrent une densité de particules supérieure à la densité aléatoire.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.