Affordable Access

Publisher Website

«S'habituer dans le pays» : Facteurs d'établissement du soldat en Nouvelle-France à la fin du grand siècle

Authors
Journal
Les Cahiers des dix
0575-089X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Issue
46
Identifiers
DOI: 10.7202/1015582ar
Disciplines
  • History
  • Political Science

Abstract

"S'habituer dans le pays": facteurs d'établissement du soldat en Nouvelle-France à la fin du grand siècle Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article André Sévigny Les Cahiers des dix , n° 46, 1991, p. 61-86. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1015582ar DOI: 10.7202/1015582ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 20 March 2014 02:15 « "S'habituer dans le pays" : facteurs d'établissement du soldat en Nouvelle-France à la fin du grand siècle » «S'habituer dans le pays» Facteurs d'établissement du soldat en Nouvelle-France à la fin du grand siècle Par ANDRÉ SÉVIGNY Introduction Pendant très longtemps, la question de la colonisation militaire de la Nouvelle-France s'est développée à peu près uniquement autour du fameux régiment de Carignan-Salières, venu défendre la colonie laurentienne contre les Iroquois dans les années 1665-1668. Les quelque 1 400 hommes de ce contingent1, et particulièrement les 400 et plus qui s'installè- rent à demeure dans le pays enfin pacifié, ont vite acquis, aux yeux des historiens, une stature collective de héros nationaux. Us avaient bien mérité de la patrie. En dépit d'études et de mises au point assez régulières de la part de chercheurs en histoire2, le rôle colonis

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.