Affordable Access

Publisher Website

P102 Patients diabétiques et connaissance du coût de la prise en charge thérapeutique : quelle adéquation ?

Authors
Journal
Diabetes & Metabolism
1262-3636
Publisher
Elsevier
Volume
40
Identifiers
DOI: 10.1016/s1262-3636(14)72394-8
Disciplines
  • Medicine
  • Pharmacology

Abstract

Introduction L’OMS classe le système de santé français parmi les plus performants dans le monde. Les modalités de la protection sociale, expliquent l’ignorance habituelle des patients des coûts inhérents à leurs soins. Nous avons souhaité évaluer l’estimation des coûts de la prise en charge thérapeutique du diabète par les patients, et avons analysé les facteurs prédictifs négatifs de l’estimation du coût. Matériels et méthodes Une étude observationnelle prospective a été menée sur une période de 3 semaines dans le service d’Endocrinologie au Centre Hospitalier Lyon Sud. La consultation du dossier médical et l’entretien pharmaceutique ont permis de recueillir des données physiopathologiques, thérapeutiques, d’observance médicamenteuse, de satisfaction au traitement ainsi que l’estimation par le patient du coût inhérent à son traitement en cours et d’une journée d’hospitalisation. L’estimation du coût des produits de consommation courante a été utilisée comme standard interne à l’estimation individuelle. La marge d’erreur de ± 25 % du coût réel a permis d’identifier les patients sous/sur-estimateur. Les facteurs prédictifs négatifs de l’estimation du coût ont été déterminés à l’aide d’une régression logistique multivariée. Résultats Au total, 128 patients on été inclus. L’âge médian était de 55 ans [50,5–59], l’ancienneté médiane du diabète de 13 ans [10–15] et l’hémoglobine glyquée médiane de 7,8 % [7,1–8,5]. 61,7 % des patients étaient diabétiques de type 2. Les patients ont significativement surestimé le coût des médicaments antidiabétiques (p<0,05), notamment des antidiabétiques injectables (p<0,05) et ont sous-estimé considérablement le coût d’une journée d’hospitalisation (p<0,0001). Les facteurs prédictifs négatifs de l’estimation du coût sont le diabète de type 1, l’hypertension artérielle, la mauvaise adhésion thérapeutique et le médicament coûteux. Conclusion Cette étude met en lumière la méconnaissance du coût de la prise en charge thérapeutique par les patients diabétiques. Une étude de plus grande envergure est nécessaire pour mieux caractériser cette problématique.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.