Affordable Access

Notes de pathologies pédiatriques, 2° et 3° cycles:chirurgie et imagerie

Authors
Publisher
Universite de Liège
Publication Date
Keywords
  • Human Health Sciences :: Pediatrics [D19]
  • Sciences De La Santé Humaine :: Pédiatrie [D19]
Disciplines
  • Education
  • Medicine
  • Psychology

Abstract

Microsoft Word - obsurgeryulg.doc Enseignement de la pédiatrie, chirurgie et imagerie, Dr Oreste Battisti - 1 - ULG Faculté de médecine Enseignement de la pédiatrie de base Prof Oreste Battisti « the more you know, the more you see ; and the more you see, the more you know… » Prof Frank Oski La recherche fondamentale et la recherche clinique deviennent pleinement utiles et justifiées lorsque leurs fruits sont apportés à la clinique « de tous les jours ». Qu’il est agréable et utile pour les enseignants et les étudiants de pouvoir bénéficier du partage des connaissances. Enseignement de la pédiatrie, chirurgie et imagerie, Dr Oreste Battisti - 2 - Introduction L’enseignement de la pédiatrie de base comprend 2 parties : une partie globale et une partie focalisée, termes qui doivent être préférés à « pédiatrie générale » et « pédiatrie spécialisée » ( F Oski ). Figure Prof F Oski La partie « globale » représente 70 à 80 % des situations rencontrées. Il est nécessaire que le médecin amené à rencontrer et soigner des enfants ait de bonnes connaissances dans ce domaine. Elle comprend notamment les points suivants : • l’anamnèse et l’examen clinique • les périodes périnatale et néonatale • le développement psycho-moteur et affectif • la croissance et la puberté • les soins, les investigations et les surveillances les plus courants • la nutrition • la génétique • l’infection et l’immunité • l’environnement • les urgences • le patient chronique • les contraintes administratives • les valeurs normatives La partie « focalisée » représente 20 à 30 % des situations rencontrées. Il est nécessaire que : • d’une part chaque médecin ait des connaissances dans les différentes focalités suffisantes que pour bien gérer les phases de rencontres avec ces patients, • et d’autre part que les médecins sous-spécialisés dans un domaine donné se rappellent constamment la base

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.