Affordable Access

Publisher Website

Les Entrailles de la voix

Authors
Journal
Études littéraires
0014-214X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
27
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/501095ar
Disciplines
  • Musicology
  • Physics

Abstract

Édith Piaf et Diane Dufresne font partie d'une longue série de performeurs à la voix vibrante. Ces deux chanteuses ont en commun l'émoi qui affleure comme l'aspect le plus sensible de leur voix, l'énergie première, primitive qui module le souffle à l'endroit où se soude la jointure entre le dit et le nondit. Une passion palpite dans leur voix et fait corps avec l'air. Elle se donne à reconnaître dans le froid de la plaque gravée. Plus qu'un tympan de l'auditeur, c'est à son ventre, à ses viscères que s'agrippe le chant arraché à la matière du corps. La geste vocale comprend des paroles, une narration où la chanteuse apparaîÎt souvent aussi comme actrice du drame. Sur ces scénarios, l'intégration musicale s'organise vers la construction d'un support émotif reposant sur un crescendo mélodique, intensif et rythmique. Toutes ces structures du texte, paroles et musique, ont bâti une architecture acoustique dans laquelle la voix pourra se déployer. Ce dont l'auditeur jouit comme d'une immédiateté vibre en fait depuis des profondeurs d'autant plus utiles qu'elles sont imperceptibles.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.