Affordable Access

Les familles dakaroises face à la crise

Authors
Publisher
IFAN
Publication Date
Keywords
  • Ville
  • Milieu Urbain
  • Societe Urbaine
  • Crise Economique
  • Integration Sociale
  • Adaptation Sociale
  • Rapports Sociaux
  • Entraide
  • Pratique Sociale
  • Inegalite Sociale
  • Statut Socioeconomique
  • Femme
  • Menage
  • Famille
  • Logement
  • Marche Du Travail
  • Mobilite De La Main D'Oeuvre
  • Vie Associative
  • Enquete
  • Biographie
  • Methode D'Analyse
  • Methodologie
  • Reseau Social
  • Migration Rurale Urbaine
  • Migrant
Disciplines
  • Geography
  • Social Sciences

Abstract

Les familles dakaroises face à la crise Les familles dakaroises race a la crise Philippe ANTOINE l, Phiiippe BOCQUIER l, Abdou Salam FALL 2, Youssouf M. GUISSE 2, Jeanne NANITELAMIO Les familles dakaroises Iace a ia crise * démographes à I'Orstom * sociologues à I'Ifan , chercheurs associés à I'Orstom psychosociologue à I'Ifan, chercheur associé à I'Orstom Institut Fondamental L'Institut français de d'Afrique Noire recherche scientifique Cheikh Anta Diop pour le développement en coopération Centre français sur la population et le développement Dakar 1995 A VANT-PROPOS AVANT-PROPOS *5 La plupart des pays akicains enregistrent une croissance urbaine supérieure à l'accroissement naturel de la population. Le rythme de l'urbanisation est parfois élevé, comme actuellement en Mauritanie où il dépasse les 12 % par an, ceci étant dû en partie à la sédentarisation des nomades dans la banlieue de Nouakchott ou de Nouadhibou. Au Sénégal l'urbanisation est plus ancienne et un peu plus lente. Dans l'ensemble la ville de Dakar connaît une augmentation de sa population plus élevée que la plupart des villes du pays. Depuis une vingtaine d'année le taux d'accroissement de la capitale oscille entre 4 et 5 % par an, taux qui peut sembler modéré par rapport à d'autres capitales africaines, mais représente tout de même un doublement de la population sur une période de 15 ans. Cet état de fait résulte pour une grande part du croît naturel et pour une moindre part des migrations. La population est donc confrontée en particulier B des problèmes d'accès au logement, d'accès au travail dans un contexte aggravé par la crise. D e 1987 à 1989 des chercheurs de l'Institut Fondamental d'*que Noire-Cheikh Anta Diop (Ifan) et de l'Institut Français de recherche scientifique pour le développement en coopération (Orstom) au Sénégal ont animé un groupe de réflexion sur les questions urbaines qui se réunissait deux fois par mois et rassemblait des

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.