Affordable Access

Lectures à l’avant-scène : La Semaine de la dramaturgie du CEAD

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Lectures à l’avant-scène : la Semaine de la dramaturgie du CEAD Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Diane Godin Jeu : revue de théâtre, n° 75, 1995, p. 25-28. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/28021ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 08:40 « Lectures à l’avant-scène : la Semaine de la dramaturgie du CEAD » Diane Godin Lectures à Favant-scène La Semaine de la dramaturgie du CEAD [..]ùhierlœ Ajire, dit-on, c'est faire du théâtre. Entendons par là que la lecture, entre autres choses, est un acte d'imagination par lequel le lecteur crée sa propre mise en scène. Un theatrum libri, en quelque sorte. Lorsque cette lecture nous est donnée par la voix et la présence de comédiens qui jouent texte en mains, nous sommes à mi-chemin entre lecture et théâtre, c'est-à-dire plus tout à fait dans notre propre mise en scène et pas encore non plus dans celle qui nous serait offerte sur un plateau. Un theatrum limbus, en somme, mais sans conno- tation péjorative ni fonction rédemptrice particulière si ce n'est celle de passer la rampe auprès d'un public curieux de voir et d'entendre ce qui s'écrit. En février dernier, le Centre des auteurs dramatiques nous conviait à ce rendez-vous en organisan

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.